Elle s’appelle Ruby

Hier, j’ai vu un film amusant : « Elle s’appelle Ruby ». (Ruby Sparks – Titre original)

20217764Ce film raconte la vie d’un écrivain, Calvin, qui, après avoir écrit un best-seller, a beaucoup de mal à trouver l’inspiration pour un deuxième roman. Il décide  finalement de raconter la vie d’un personnage féminin, Ruby, qui est pour lui, la femme idéale. Un matin, cette création de fiction prend vie et se retrouve dans la maison de Calvin, amoureuse de l’auteur. Plus question d’écrire une nouvelle ligne sans bouleverser la vie réelle de Ruby. Que doit faire l’écrivain, profiter de sa puissance de créateur et jouer avec les sentiments de celle qui l’aime ou lui révéler la vérité ?

Zoe Kazan, qui a écrit ce scénario, s’attaque de façon habile aux rapports de forces dans le couple. Par la comédie et avec cette entourloupe magique, l’apparition dans la vie réelle d’un personnage de roman, elle montre habilement qu’on ne doit pas changer l’autre mais plutôt le respecter, avec ces différences, ces qualités et ces défauts.

J’ai retrouvé des petits airs de Woody Allen dans cette comédie légère. Les deux réalisateurs, Jonathan Dayton et Valeris Faris, sont d’ailleurs des cinéastes indépendants. Ils ont réalisé un premier film – LITTLE MISS SUNSHINE – qui est, paraît-il, un bijou du cinéma que je vais m’empresser de voir.

J’espère pour ma part que mon Robbie Smith ne va pas se retrouver un matin, sur le pas de ma porte, pour me demander des comptes… j’y réfléchirai à deux fois avant de créer mes personnages!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s