Écrire : un don sans technique…

« Un don sans technique n’est rien qu’une sale manie. » chantait Brassens à propos d’une prostituée. Il décidait donc de lui enseigner de son métier les petites ficelles. Pour paraphraser le poète qui dit qu’on ne se fait pas putain comme on se fait nonne, on ne se fait pas écrivain comme on se fait gentilhomme !

Il faut de la technique, et donc de la syntaxe, de la grammaire, du vocabulaire, de l’orthographe, de la ponctuation.

Des références, il en existe des centaines. À chacun son choix. Voici ci-dessous, celles que j’utilise, quand je renonce à créer ma propre syntaxe, mon propre vocabulaire, ma propre orthographe.

Mes ouvrages de référence :

Le Robert (Dictionnaire) dans sa version illustrée (Les images, ça détend !)
Un dictionnaire des synonymes (Pierre Ripert)
Le Robert (encore) des combinaisons (Permet de trouver le bon mot)
Le Robert Micro (Plus facile en voyage)
Le Grevisse (Le français correct)
Le Larousse Dictionnaire Orthographe (150 fiches synthétiques + toutes les règles d’orthographe)
Balade littéraire parmi les figures de style – Jean-Loup Chiflet – Mots&Caetera

Mes outils informatiques :

Le Robert correcteur
Antidote

Il y a beaucoup à dire sur ces outils et sur leurs possibilités. J’y consacrerai dans le futur un article complet.

Sur internet pour améliorer mon orthographe :

http://www.projet-voltaire.fr

Projet Voltaire

Ludique, il permet d’améliorer son orthographe en ligne. Il existe des tests gratuits avant de se lancer. Très amusant et enrichissant avec la possibilité d’obtenir des certifications.

Sur l’écriture en général :

Écrire 350 techniques d’écriture créative (Faly Stachak) chez Eyrolles
Stephen King – Écriture – Le Livre de Poche
Je teste et j’enrichis mon vocabulaire – Paul Desalmand – Marabout.

Sur l’autoédition :

La plupart des informations sont en ligne sur les sites d’autoédition ou sur des sites ou blogs d’autoédités.
J’ajoute Autoédition – Autopublication – Le guide complet ( Jérôme Verne)
Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale

Voilà. Bien entendu, cela ne représente qu’une petite goutte dans une mer d’ouvrages de références. Chacun devra chercher sa propre clef pour ouvrir sa propre porte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s